QU'EST CE QUI PEUT NUIRE AUX HOMMES ? (PAYE TON COUPLE)

18 janvier 2017


“We have an abundance of rape and violence against women in this country and on this Earth, though it's almost never treated as a civil rights or human rights issue, or a crisis, or even a pattern. Violence doesn't have a race, a class, a religion, or a nationality, but it does have a gender.” Rebecca Solnit 

Depuis un certains temps je me pose la question : peut on mettre fin à l'impunité ?  Pourquoi est ce que les hommes s'en sortent ils toujours ? 

Ces dernier jours je me suis accordée une pause afin de me concentrer sur la lecture d'un site en particulier, le tumblr Paye ton couple qui recense les témoignages de femmes ayant été victimes de violences conjugales. Je me suis prise une énorme claque en pleine figure, c'était la première fois que je prenais bien le temps de lire des témoignages non  stop. J'ai eu une grosse remise en question, Payetoncouple c'est violent, écœurant, j'ai vraiment eu du mal sans compter que certains témoignages me faisaient référence à certaines d'histoires d'amour qu'on vend aux femmes. 

Dès l'enfance on a commencé à m'acheter des romans  plus précisément des histoires d'amours avec une princesse qui attendait son prince charmant, le baba qu'on vend aux jeunes ados. On vend un modèle aux enfants et aux jeunes ados qui est celui de  l'héroïne épousant son "prince charmant " ils eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu à la fin des temps.  Plus je grandissais plus je me suis ouverte  à d'autres types d'ouvrages. Au lycée j'ai commencé  à lire la fameuse saga dont tout le monde parlait : Cinquante nuances de grey.
En grandissant j'ai développé une sorte d'intérêt pour les livres d'amours qui se finissaient  avec le prince charmant (ou pas) ou l'héroïne était souvent soumise au personnage masculin ( elle pouvait littéralement mourir pour lui)  sauf que petit à petit j'ai eu cette tendance à croire que c'était la représentation de l'amour. J'étais jeune, insouciante avec un idéal romantique extrême mélangé à du Jane Austen.

J'étais en terminale quand j'ai commencé à lire cinquante nuances de Grey, pour vous dire je ne savais même pas que la littérature érotique féminine existait (oui je sais ça craint énormément). Cela m'était vraiment étranger toutefois j'ai dévorée les deux premiers tomes de la saga. Je me pose la question de savoir si le deuxième risque d'avoir le même succès que le premier ? Entre nous on avait tellement parlé du premier que le film  ne pouvait être qu'être rentable.

Je suis partie voir le premier au cinéma, la composition du public m'avait frappé il n'y avait pratiquement que des couples;  je crois que nous étions les seules jeunes femmes de la salle. Le film était loin d'être aussi érotique le livre, je dirais même que c'était cucul la praline sans oublier les fameuses scènes de sexe. Si vous avez lu le livre vous comprendrez, vous vous posez surement la question : pourquoi est ce que elle nous parle de cinquante nuance de grey  ?


Il aime faire mal aux femmes. Cette idée me consterne.

- Vous êtes sadique?

- Je suis un Dominant.

Son regard gris est torride.

- Qu'est-ce que cela veut dire?

- Que vous vous soumettiez à moi volontairement, en toutes choses.

Je fronce les sourcils en tentant de comprendre ce concept.

- Mais pourquoi ferais-je une chose pareille?

- Pour me faire plaisir,


Parce que j'ai grandi et au fil du temps je me suis rendue compte que le livre était à chier. Vous allez sûrement me dire : elle a attendu 3 ans pour se rendre compte que c'était une merde ? Je n'ai pas d'excuses, mais quand j'étais au lycée ça me vendait du rêve  (clairement une relation abusive et basé sur la soumission n'est pas une relation rêvée)  pour moi Christian était le prince charmant. Vous êtes encore jeunes, vous n'avez rien connues  et vous êtes surtout très naïves, forcement il y  un minimum de chances que vous tombez sur le charme du personnage principal qu'on nous présente tel  un dieu grec. La notion de consentement est pratiquement inconnue dans ce bouquin, Anastasia se fait harceler et suivre par Christian le tout présenté de façon romantique alors que c'est totalement creepy. Pensez vous qu à l'heure d'aujourd"hui une femme trouverait romantique qu'un homme la stalke h24 ? Pour ceux qui n'ont jamais lu le livre, Christian sait exactement ou se trouve Anastasia la plupart du temps, plus romantique tu meurs.

Ce fut le premier bouquin érotique j'ai eu sous la main avant ça ce genre ne me disait rien. Par la suite  je n' plus eu envie de lire un roman érotique surtout avec La Soumise que je ne recommanderai  à personne. Le livre est affreux, c'est de la soumission, mais de la soumission malsaine et complétement tordue. Je me demande pourquoi est ce que les livres érotiques à destination des femmes sont  limites pornographiques (ceux qu'on met en lumière)  ? Vous avez l'impression de regarder un très mauvais porno.  Vous cherchez l'érotisme, mais vous êtes à mille lieues de le trouver. Pour en avoir lu et fait le tour dans les grandes surfaces culturelles, on vend clairement de la merde aux femmes. J'ai le sentiment qu'on essaie de leur faire accepter l'inacceptable car on retrouve cette problématique  dans la vie quotidienne. Maintenant je suis vraiment mal à l'aise quand je lis l'ouvrage, tant par la pauvreté du scenario que par la relation Anastasia - Christian. La lecture est devenue tellement difficile, vous finissez par vous rendre compte que cette "histoire d'amour " est tout sauf saine. 

De base j'étais tombé dessus par hasard sur internet en illégal mdr (le livre) du coup j'ai voulu tout lire. J'ai lu le 1 et sur le coup ça m'a semblé pas mal, intéressant ça serait mentir que de dire que je suis pas rentrée dans l'histoire. J'ai lu le 2 (je me suis quand même largement forcé et à un moment je lisais même plus les scènes de sexe)et j'ai pas continué après. Déjà de base l'histoire a l'air d'avoir été écrite par une adolescente de 15ans (et encore) qui connait rien aux gars et aux relations amoureuses et qui place un peu tout ses fantasmes dans un bouquin. Le problème justement c'est que ses fantasmes sont malsains. On parle d'une meuf vierge qui n'a jamais connu d'hommes et va être dépucelée par un homme calculateur, manipulateur qui se sert des femmes comme d'une vitrine (toutes les meufs blondes qui bossent pour lui). Les points qui m'ont dérangés dans le livre en résumé:
- Le consentement est biaisé, sous prétexte que la femme passe un contrat elle peut pas changer d'avis. Or ce type de contrat ne peut pas exister car une personne ne peut appartenir à une autre légalement. Ce contrat est illégal et il est aussi imoral parce que toutes les règles du consentement sont bafouées. Le chantage "t'as signé un contrat pour m'appartenir" c'est pas romantique. - Un homme riche qui me paie tout ce que je veux? C'est encore ça le fantasme des femmes en 2017? - Les scènes de sexe sont mal écrites, aucun intérêt érotique. La littérature érotique est censée être de la littérature donc l'érotisme n'est pas une raison pour mal écrire. - Christian est SM parce qu'il a subit des attouchement/une relation abusive quand il avait 15 ans. A quel moment on se dit que c'est une bonne idée? Le sado masochisme est une pratique sexuelle avec des règles de consentement hyper strictes et peut-être même bien plus claires que dans les autres relations. On peut pas cantonner les pers pratiquant le SM à des personnes traumatisées dans l'adolescence je trouve que c'est un gros jugement de valeur qui revient à dire "la sexualité normale c'est celle entre papa et maman le reste c'est de la déviance"
mais c'est bizarre parce que des films avec des gens full frontal ou des scènes de sexe j'en ai vu pas mal mais j'ai jamais ressenti une ambiance aussi malsaine pour un film tout public je veux dire
Après ce n'est que mon ressenti mais pour te dire le niveau de malaise quand je rentrais dans la salle durant le film c'était équivalent à celui pour le film Love
Anissa

Par ailleurs l'histoire d'amour du type cinquante nuance de grey on la retrouve assez souvent, je veux dire vous aurez toujours une histoire basée sur le chantage affectif ou l'homme  la femme pour qu'elle revienne, qu'elle était beaucoup trop bien pour lui. Personnellement je pensais vraiment qu'une histoire devait se faire au masculin c'est à dire que nous les femmes devions avant tout faire plaisir à notre partenaire  puis penser à nous. Je ne compte pas le nombre de " Comment est ce que il va me trouver dans cette robe ? ou " M'aimera t-il avec mes bourrelets ? Et vous retrouvez ce genre de phrases dans une partie des romans destinés à la gente féminine. Cette vision des choses est totalement flippante, littéralement vous vous soumettez aux désirs masculins et les vôtres passent à la trappe.

Sans oublier que la société n'aide pas trop, on glorifie les relations toxiques et abusives. On les érige comme des relations romantiques, prenons l'exemple de Hailey et le Joker vus par certains comme des tourtereaux. Alors que cette relation est digne d'un cauchemar, le Joker la traite comme une moins que rien. On présente le fait de battre  une femme comme glamour, présenté comme une preuve d'amour (il a tué sa femme d'un coup de marteau, il le regrette pourtant il était fou d'elle) ; on arrive à   déceler  un aspect mignon dans une affaire d'harcèlement. Il n'y a rien de mignon à recevoir le sms d'un technicien venu installer la fibre chez nous, même dans nos logements  nous ne pouvons pas être en paix. C'est absolument déplacé, malvenu et surtout ca a le mérite de souligner que nous sommes en sécurité nulle part.

Par rapport à l'affaire Buffy ce qui me choque le plus est l'harcèlement, le fait de dénoncer alors qu'honnêtement il ne va se rien passer comme d'habitude. Donald Trump est président  (malgré les accusations d'agressions sexuelles à son encontre), Sean Penn est toujours acteur (alors qu'il a battu Madonna lorsqu'il sortait avec elle ), Woody Allen est toujours un " grand réalisateur " et la liste est longue. Il n'y a pratiquement rien qui peut nuire à un homme.

Je n'ai aucun mal à dire que les hommes qui cautionnent le  harcèlement envers les femmes, mais qui soutiennent des violeurs, des pédophiles et ainsi de suite sont des lâches. Au bout d'un moment il faut arrêter l'hypocrisie. Roman Polanski va présider les césars alors que c'est un VIOLEUR EN FUITE, pourtant on entend pas les détracteurs gueuler. C'est absolument normal, justifié par son talent. Johnny Depp  est toujours égérie de Dior alors qu'il a battu son ex femme Amber Heard, d'ailleurs ça me fait penser à l'affaire Kate Moss qui avait fumé de la drogue (et perdu un bon nombre de contrats).  Le traitement médiatique n'avait pas été similaire à celui que celui de Jonnhy Depp. On protégera  toujours les hommes peu importe le degré d'horreur du crime. Le nombre d'hommes impunis est incroyable, que ce soit les hommes ayant posé la main sur leurs compagnes, les hommes ayant harcelés des femmes à leurs domiciles, des hommes ayant agressé sexuellement leurs collègues ...

En somme dénoncer ne fait pas perdre le crédit d'un homme il sera toujours respecte par ses pairs et en plus il continuera à mener sa petite vie tranquille. Il n'y a rien qui évolue pour eux, concrètement qui croyez vous risque de boycotter les Césars ? Quel acteur français célèbre ne franchira pas le tapis rouge ? 

La photo est une capture d'écran qui provient du tumblr Payetoncouple. 
Facebook/Twitter

Enregistrer un commentaire

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Copyright © Aloha Tallulah. Design by FCD.