L'OBSESSION BEYONCE

14 février 2017


“I am a feminist, and what that means to me is much the same as the meaning of the fact that I am Black: it means that I must undertake to love myself and to respect myself as though my very life depends upon self-love and self-respect.” June Jordan 


"Beyoncé feministe megalo , Beyoncé sataniste " il n'y a pas un jour sans qu'on parle de la chanteuse. Que se cache il derrière cette obsession pour Beyoncé ? 
Nous connaissons tous Beyoncé, la superstar perfectionniste et aux shows ultra carrés. Cependant j'ai pu remarquer que depuis la sortie de son nouvel album Lemonade, elle est au centre d'une frénésie médiatique, ses moindres faits et gestes sont excessivement commentés sur les réseaux sociaux. 

Mon point de vue portera sur le féminisme et l'image de Beyonce, très commentés ces derniers mois. Tout d'abord j'adore Beyoncé, c'est une des mes artistes préférées, elle fait partie de cette génération de chanteurs qui ont bercé mon adolescence. Qui ne s'est pas déchaîner sur Crazy In Love étant plus jeune ? 

De surcroît j'ai remarqué une chose : Beyoncé est souvent taxé d'être " une mauvaise féministe" vous avez sans doute pu lire ces fameuses phrases : elle est toujours nue une féministe n'est pas nue, elle exploite des femmes au Bangladesh. C'est assez classique de voir les médias mainstream remettre en cause le féminisme des femmes racisées, toutefois on les entend guère évoquer celui de Lena Dunham  ou celui d'Emily Ratajkowski qualifiée de féministe alors que celle ci pense que la nudité est une forme d'empowerment pour les femmes (nudité qu'on ne trouve pas compatible avec le féminisme des femmes non blanches). On pourrait tout aussi bien débattre du féminisme de Scarlett Johansson ou Taylor Swift. Est ce que je vois les médias en faire des tonnes sur ces célébrités ? La réponse est non. 

Nous observons même des débats entre journalistes sur Twitter sur le féminisme de Beyoncé, c'est tellement embarrassant. Vous ne pouvez pas appliquer la notion de féminisme de la même manière sur une femme blanche ou noire sans prendre en compte le contexte et les différents types de féminismes. J'ai l'impression qu'on oublie que toutes les femmes ne sont pas adeptes du féminisme mainstream, ce qui veut dire qu'il faut cesser de faire rentrer les femmes dans une case qui serait celle du féminisme  (mettre Beyonce et Taylor Swift dans la même case = Gros Fail). C'est comme si le féminisme des femmes racisées avait besoin d'être validé car vu comme non conventionnel ou ne rentrant pas dans les normes. 
Par ailleurs j'ai le souvenir du commentaire de Lou Doillon sur Beyoncé et Nicki Minaj qui se disait scandalisée suite aux comportements de plusieurs célébrités se disant féministes. On aime taper sur le doigt de certaines célébrités "féministes" mais j'ai vu peu de voix s'élevant contre le slut shaming de Lou Doillon. 

Ce qui m'embête le plus c'est qu'on ose pas replacer l'image de Beyoncé dans un contexte culturel, Beyoncé est une icône pour des millions de femmes et adolescentes noires au même titre que Janet Jackson, Alicia Keys et compagnie. Prenons comme exemple son album Lemonade, il est incroyablement symbolique et très fort culturellement parlant. C'est un ode dédiée à la femme noire sous de multiples formes, ce n'est pas Beyoncé la megastar qui est derrière mais juste la femme c'est à dire en tant qu'épouse, de mère de famille, plus particulièrement en tant que femme noire. Il est fait pour et par des femmes noires , ce que les gens ne comprennent pas forcement. 

On oublie le glamour et bonjour la sincérité, cela doit être la raison pour laquelle Lemonade est son meilleur album culturellement parlant (ce n'est pas mon préféré au niveau des sons). Les gens n'ont cessé de décrié l'hypocrisie et la fausseté de  Beyoncé en prétendant un coup de marketing, si vous en parlez autant cela signifie  que le coup de marketing a marché. En effet Beyoncé n'a même plus besoin de faire sa promo  (elle n'a plus rien à prouver et peut compter sur son énorme fan base) , les gens font le travail à sa place. 

Alors oui Beyoncé utilise d'anciennes croyances  à son profit néanmoins  ce qui nous intéresse est sa musique. Ce qui me fait penser aux commentaires ridicules des journalistes français sur sa performance aux Grammy Awards (à se délecter) entre le megalo féminisme et le " elle me fait penser à Ramsès  (alors que c'etait Toutankhamon) comment vous dire que je suis restée de marbre ?  Je ne sais pas, posez vous des questions, allez faire des recherches. 
Oui elle utilise son image, mais elle reste une célébrité de première catégorie, toutefois je n'ai pas vu autant de critiques à l'égard de certaines célébrités beaucoup plus problématiques qu'elle.  
A juste titre je pense que les gens sont fortement dérangés à l'idée de voir une femme noire aussi puissante accaparait l'attention à chaque événement (au même titre que Serena Williams) . 

Personnellement je suis convaincue qu'elles dérangent, regardez le nombre d'articles qui sont sortis sur la grossesse de Beyoncé dont celui de l'influenceuse The Man Repeller. Les gens se plaignent qu'elle en fait beaucoup trop avec sa grossesse, pourtant nous n'avons pas entendus énormément de bruit et de commentaires sur Angelina Jolie, qui occupait l'espace médiatique avec ses jumeaux. A plus forte raison je ne comprends pas les gens qui nous laissent pas profiter de ce moment, les " vous en faites trop , redescendez sur Terre y a des problèmes plus urgents dont Théo " (ce n'est pas comme si nous étions restées inactives concernant l'affaire Théo). Devons nous  être sérieuses à chaque fois ?

J'interprète ceci comme de la mauvaise foi ce n'est pas comme si débattre sur Beyonce nous empêcher de militer. Vos politiques sont tellement étouffantes.  On ne sort pas " Arrêtez avec Pnl ou BooBA " on ne prête pas attention  alors laissez les femmes noires profiter. Je dis cela parce que je l'ai observé sur Twitter, les attaques étaient dirigées envers des femmes noires dont la joie gênait pas mal de monde. Donc les femmes noires n'ont pas le droit d'être joyeuses parce que Beyoncé les rend heureuse ? Quant aux aigris de service qui en profitent pour cracher leur haine des femmes noires et des afro féministes  vos commentaires ne sont pas pertinents. 
Puis le fait de ne pas écouter Beyoncé ne vous rend pas plus intelligents que les autres sinon on peut très bien faire de même avec d'autres artistes et les réactions ne seront pas similaires. Si vous ne l'aimez pas pourquoi en parler 24 heures sur 24 ? 

En somme j'assume mes propos même si on me fait passer pour une aigrie. Après tout ce n'est que Beyoncé, pourquoi êtes vous si obsédés ? (encore plus que les fans ça en dit long). Sincèrement posez vous la question, au moins ça démontre l'impact de Beyoncé sinon on en parlerait pas autant d'elle. 

Photo from Tumblr.
+ Les femmes noires on ne veut pas vous entendre
Facebook-Twitter 

3 commentaires

  1. Salut, merci pour ton billet et ta réflexion.
    J'ai du mal avec la notion de féminisme qui selon moi est une idéologie un brin has been donc je fais partie de ceux et celles qui en ont marre que des artistes, quelque soit leurs origines ou leur couleur de peau, qui jouent sans cesse sur cette idéologie pour vendre leur disques. Surtout lorsqu'elles s'en servent juste par intérêt, ou pour prôner un féminisme de cour de recreation hashtag les filles sont mieux que les garcons .. c'est le cas de la beyonce.
    Beyonce j'aime bien, moi aussi j'ai ecouter en boucle ses plus grands succès et j'ai été admirative de ses prises de position. Mais il y a beaucoup trop de choses qui me derange chez elle. Du talent, Une voix, Une prestance, .. mais elle ne peut s'empêcher de se foutre a poil pour vendre. En vingt ans de carrière toujours de la chair et encore de la chair. Sans parler des mises en scenes. Alors oui c'est le style Beyonce, tout doit être passer au peigne fin, tout doit être symbolique et marquer les esprits mais ou est la spontanéité de l'artiste et son naturel ? Dois-je rappeler le playback de l'investiture d'Obama, ou encore sa dernière grossesse, "je suis assise retouchée dans un champs de fleurs avec un soutif rose et un slip bleu telle une déesse".. ou l'art de faire croire qu'on doit être glam et sexy meme enceinte.
    Qu'elle soit Megalo ne me dérange pas plus que ca, les grands artistes le sont tous. Elle se voue un culte, se fait appeler The Queen ceci est son probleme et fait partie du personnage. Mais ce personnage ne se renouvelle pas au fil des époques. Car meme le féminisme evolue, les contextes changent, Les aspirations de la femme d'aujourd'hui ne sont pas les memes de celles d'il y a quarante ans. Elle chante le féminisme, en oubliant que ceux qui l'ont fait ce sont aussi des hommes, son père puis son mari. Je ne sais pas si sans ces deux hommes elle aurait eu cette meme carrière. Je ne suis pas d'accord lorsque tu dis on oublie le glamour et on dit bonjour la sincérité avec cet album, car avec Beyonce le glamour est toujours quelque part. Tout est glamouriser, rien n'est laissé au hasard tout est made in USA, du show et du buisness. Elle est noire mais elle fait tout pour plaire au modèle white americain, lentilles de couleurs, cheveux lisses a l'extrême ou retravaillées a souhait. Rien avoir avec Solange ou Alicia Keys qui pour moi défendent bien plus la beauté noire.
    Elle a beau ajouter des sonorités africaines, se vetir en pharaon, ou porter du Wax elle n'est pour moi en rien une porte parole de la femme noire et de ses aspirations. C'est une artiste talentueuse OUI avec son propre style OUI, j'aime l'écouter et la suivre pour ces raisons mais pour moi elle n'est en rien porteuse d'une cause afro-américaine ou noire tout cours. On est loin des Myriam Makeba, Cesaria Evora, Aretha Franklin et plus de notre epoque Alicia Keys, Lauryn Hill ou Janet Jackson et bien évidemment la merveilleuse Tracy Chapman. ( suite au prochain com)

    RépondreSupprimer
  2. (suite et fin- mon com etait trop long lol)

    Je t'invite a lire cet article :
    http://www.lefigaro.fr/musique/2016/08/01/03006-20160801ARTFIG00106-beyonce-defend-la-cause-noire-mais-reste-inaccessible-pour-l-afrique.php
    J'ai put voir Beyoncce en concert a Addis Abeba, les centaines de fans venus la voir ne voyaient pas en elle la femme noire qui chante en leur nom. Non, ils voient en elle la riche millionnaire américaine qui danse en slip a paillettes et qui les fait rêver. C'est tout.
    Enfin je ne vais pas trop évoquer le satanisme et ses croyances illuminatis, elle est libre de croire en ce qu'elle veut. Sauf qu'a force de mettre en avant ces symboles et sa spiritualité cela en devient ostentatoire. Tout le monde critique Angelina Jolie qui arbore un voile en allant aider de pauvres enfants au fin fond du Pakistan ou encore Lindsay Lohan et sa conversion a l'islam mais ca ne derange personne de voire Beyonce bénir ses fans en faisant des signes triangulaires et en parlant de la Sasha qui l'habite depuis des années.. Fond de commerce ou réelles convictions ? on ne sait jamais avec Beyonce, et je n'achète pas ses albums car je ne sais pas si mon argent contribue a aider des associations pour femmes démunies outre Atlantique ou si cela finance des sectes étranges. Pour résumer, pour moi Beyonce c'est a petite dose, jamais trop car le personnage est trop mêlé a la personne, dur de faire la distinction. On ne peut juger l'artiste sans tomber dans la caricature de l'image qu'elle donne d'elle. Alors que d'autres sont peut être détestables en tant que personnes mais artistiquement on passe dans une dimension culturelle et bien plus authentique. Bonne continuation, Bisous :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Inès

    Nous te remercions pour ce commentaire. Quelques points nous interpellent :

    1. Le slut shaming . mais elle ne peut s'empêcher de se foutre a poil pour vendre. En vingt ans de carrière toujours de la chair et encore de la chair. Sans parler des mises en scènes. Alors oui c'est le style Beyonce,
    Ca peut s'appliquer à d'autres artistes dont Madonna qui joue toujours sur son image sulfureuse .
    ou l'art de faire croire qu'on doit être glam et sexy même enceinte. : ce n'est pas la seule bon nombre de célébrités enceintes ont joue sur le glamour et le sexy.
    Mais ce personnage ne se renouvelle pas au fil des époques. : le nombre d'artistes qui se renouvellent se compte sur les doigts .
    Elle chante le féminisme, en oubliant que ceux qui l'ont fait ce sont aussi des hommes, son père puis son mari. Je ne suis pas d'accord je l'avoue que son père a géré sa carrière mais elle a très bien su la mener après l'avoir virer .
    le glamour et on dit bonjour la sincérité avec cet album : c'était une expression. Personnellement je l'ai trouvé beaucoup plus sincère avec son album Lemonade.
    plaire au modèle white americain, lentilles de couleurs, cheveux lisses a l'extrême ou retravaillées a souhait. Rien avoir avec Solange ou Alicia Keys qui pour moi défendent bien plus la beauté noire. = Qu'est ce qu'est la beauté noire ? Il y a différentes beautés noires. Les femmes noires arborent autant les cheveux naturels que extensions et je dis ça en tant que femme noire prenant exemple sur son entourage.
    Prenons le cas de Janet Jackson , je suis désolée mais on peut comparer Janet et Beyonce . Puis Janet n'etait pas une sainte non plus ( rappel : chanson nasty ) .
    2. Non, ils voient en elle la riche millionnaire américaine qui danse en slip a paillettes et qui les fait rêver. C'est tout ; J'avais lu cet article du Figaro et n'importe quel artiste qu'il soit blanc ou noir demande des sommes faramineuses pour jouer en Afrique . ( Guetta en COTE d'Ivoire ) .
    satanisme et ses croyances illuminatis : c'est un peu ridicule à mes yeux.
    Beyonce bénir ses fans en faisant des signes triangulaires et en parlant de la Sasha qui l'habite depuis des années.. Je n'ai jamais vu bénir Beyonce ni mes amies qui ont déjà assiste à ses concerts ...
    je n'achète pas ses albums car je ne sais pas si mon argent contribue a aider des associations pour femmes démunies outre Atlantique ou si cela finance des sectes étranges.
    autant se poser cette question pour n'importe quel artiste j'ai envie de dire ...

    Merci d'avoir partager ton opinion !

    RépondreSupprimer

Nous vous remercions pour vos commentaires.

Copyright © Aloha Tallulah. Design by FCD.